Le noir et blanc au numérique

SOMMAIRE
1- Les couches et les niveaux
2- Ombres et contrastes
3- Recadrer
4- (à suivre...)





1- Les couches et les niveaux,

ou à partir de ça...

...comment faire ça...

...sans faire ça.







Prenons un exemple...

La photo d'origine, en couleur, pas terrible. On la veut en noir et blanc.
L'important c'est Maître Yoda caché dans les nuages. "Aaah oui, je l'avais pas vu ! " et c'est bien là le problème. Que faire ?




En la déssaturant, on obtient un résulata certes noir et blanc, mais terne et grisonnant...




Faisons marche arrière, et supprimons toutes les couches sauf la rouge :
Le ciel est plus sombre, la plage plus claire. Bon ok c'est pas flagrant mais qu'importe, c'est juste un exemple. Avec les autres couches c'était bien pire : ciel tout blanc, gens tous noirs... Concerver la couche rouge est ici le meilleur choix. Ca équivaut à peu près à prendre une photo noir et blanc avec un filtre rouge.
On aurait pu aussi bien jouer sur le mélange des couches plutôt que de n'en garder sauvagement qu'une et virer les autres. Mais bon, ce n'est qu'un exemple vous dis-je.




Bien, maintenant, vu que ce sont les nuages qui nous intéressent, on va les accentuer un peu. Mais si je fonce tête baissée je vais aussi, dans la foulée, accentuer les gens, la plage et les arbres ! Ils sont déjà bien sombres, ils vont devenir complètement noirs. Aussi, comme on est malins, on sélectionne uniquement le ciel et les nuages pour appliquer nos réglages. Ici j'utilise le réglage par niveau d'entrée / sortie, en gros je sélectionne une fourchette de nuances de gris, et je l'étire de 0 à 100 : au final, ce qui était gris clair va devenir blanc, et ce qui était gris foncé va devenir noir.
Voilà, les nuages sont plus jolis. Ca fait apparaitre du bruit mais c'est pas grave, on pourra toujours l'aténuer plus tard.




Maintenant on va s'occuper de la plage qui est restée bien terne : j'inverse la sélection (je n'avais que le ciel, maintenant je n'ai que la plage) et je recommence ma manip en l'adaptant pour faire une jolie plage.


Cliquez pour comparer :

La différence saute aux yeux.




Voilà en gros l'idée de la manip.
Comme j'ai pondu cet exemple à l'arrache, les plus perspicaces auront pu constater que le gros arbre central ainsi que trois ou quatres zones à poximité de la maison sont toutes blanches : elles ont été traitées en même temps que la plage, alors qu'il s'agissait de petites portions de ciel...



<< retour la suite : Ombres et contrastes...